Des disciples à l'image du Christ.

Par Elisée Lompo

« Et il leur répondit: Allez rapporter à Jean ce que vous avez vu et entendu: les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres » (Luc 7 :22).

« Savez-vous qui je suis ? » demanda le monsieur visiblement offusqué. Il ne pouvait admettre de ne pas être reconnu et traité avec les honneurs dus à son rang. Il y a en effet dans le cœur de l’homme ce désir d’être reconnu, apprécié, acclamé. Ainsi pour y arriver nous recourons souvent à nos fonctions, à nos succès académiques, à notre classe sociale, etc. Mais qu’est-ce qui nous définit en réalité aux yeux de Dieu ?

Le prophète Jean Baptiste avait été arrêté et mis en prison. Dans ce lieu de réclusion, il médita longuement sur son propre ministère et sur ce que Jésus faisait à ce moment. C’est lui qui avait déclaré publiquement que Jésus était l’agneau de Dieu qui ôte le péché du monde. Mais le cours des événements semblait ne pas correspondre à sa vision des choses, ce qui sema la confusion en lui. Finalement il envoya des émissaires auprès de Jésus avec une question précise : « Es-tu celui qui doit venir ou devons-nous en attendre un autre » ? En d’autres termes, « Qui es-tu ? »

Comme réponse, Jésus aurait pu évoquer la visite de l’ange Gabriel, Le témoignage de Siméon et de la veuve Anne, la visitation divine lors de son baptême ou les titres que lui donnaient les prophètes de l’Ancien Testament. Mais au lieu de répondre immédiatement, Jésus se mit d’abord à l’œuvre en guérissant les malades, les infirmes, les possédés. C’est après cela qu’il dit : « Allez rapporter à Jean ce que vous avez vu et entendu: les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres ».

Jésus n’avait pas trouvé nécessaire de donner une longue explication biblique pour prouver son identité ou expliquer sa mission. Plus que toute autre chose, ce sont nos œuvres qui nous définissent et c’est ce que Jésus a donné à voir. Les Saintes Ecritures ne disent-elles pas que « vous les reconnaîtrez à leurs fruits » ? Alors à votre tour, que produisez-vous comme fruits ? Dieu et vos semblables veulent connaître votre véritable identité. Par conséquent, que vos œuvres parlent !

 

Publicités

Commentaires sur: "Que vos œuvres parlent" (1)

  1. OUEDRAOGO a dit:

    N’est ce pas une autre manière d’évangéliser ? Merci Seigneur pour le travail intérieur en moi en sorte que mes œuvres parlent de toi! Amen!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :