Des disciples à l'image du Christ.

Par Maxime Ouoba

« C’est peu de choses aux yeux de l’Eternel » (1 Chronique 17 :17)

Lorsque Dieu parla de bénir David et d’affermir le trône de son fils après lui, la réaction de David, montre qu’il est étonné par les promesses de Dieu. « Que pourrait te dire encore David sur la gloire accordée à ton serviteur ? » répondit-il.

Nous pouvons imaginer la pensée de David, « Avec tout ce que tu as fait pour moi, toutes ces bénédictions pour lesquelles je ne peux finir de te rendre grâce, tu parles encore d’en rajouter »

David était stupéfait face à tout cela. Et je le suis avec lui, car notre Dieu est impressionnant dans sa fidélité.

Tout ce que nous voyons, tout ce que nous touchons et tout ce que nous expérimentons en ces temps présents n’est que peu de choses aux yeux de l’Eternel, qui tient pour nous en réserve des bénédictions qui vont au-delà de notre imagination. Christ ne nous a-t-il pas confirmé cela : « Et quiconque aura quitté, à cause de mon nom, ses frères, ou ses sœurs, ou son père, ou sa mère, ou sa femme, ou ses enfants, ou ses terres, ou ses maisons, recevra le centuple, et héritera la vie éternelle ».

Si notre Dieu, nous demande de croire, c’est parce qu’il prend plaisir à faire pour nous des choses difficiles à croire. C’est le principe du mystère de la foi et de l’espérance.

Si un chrétien n’est pas dépassé par les promesses de Dieu à son égard, c’est qu’il n’a pas encore expérimenté vraiment Dieu.

Les bénédictions liées à l’exaucement d’une prière ne sont pas celles qui me marquent le plus. Le fait que Dieu me donne ce que je lui demande, me pousse à lui demander encore. Le fait que Dieu me donne avant que je ne lui demande, me pousse à lui faire encore plus confiance. Je crois que cela est meilleur.

Dieu n’a pas fini de manifester sa grâce dans nos vies. Regardons aux promesses éternelles de notre père qui sait pourvoir au-delà de ce que nous pouvons concevoir et demander aussi bien sur le plan spirituel que matériel.

Bien-aimé(e), il est vrai que Dieu t’a béni. Tu le constates et tout le monde le voit, pourtant tout cela est peu de choses aux yeux de l’Eternel. Oui, ce n’est pas tout car « ce que l’œil n’a pas vu, ce que l’oreille n’a pas entendu, ce qui n’est pas monté au cœur de l’homme, Dieu a préparé pour ceux qui l’aiment.»

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :