Des disciples à l'image du Christ.

Par Elisée Lompo

« Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes » (1 Cor 1 :27)

Jour après jour, les réunions se succédaient les unes aux autres. Trois fois par jour et sept jours sur sept, de grandes foules venaient dans le petit local modeste qui servait de base à l’église de Apostolic Faith Mission à Los Angeles. Ces réunions quotidiennes durèrent plus de trois ans. La présence de Dieu était intense. Des multitudes parvenaient au salut en Jésus, et Dieu confirmait Sa parole par des signes multiples. C’était en 1906.

La nouvelle se répandit et beaucoup s’y rendirent à la recherche d’un attouchement divin. Des missionnaires furent envoyés sur tous les continents. Cette effervescence spirituelle que plusieurs considéraient comme étant le fait de couches sociales économiquement défavorisées passa outre les barrières raciale, intellectuelle, sociale et économique pour devenir l’un des faits majeurs religieux du 20ème siècle. Ce réveil d’Azusa Street fut le ferment de toutes les dénominations pentecôtistes et autres mouvements charismatiques.

Le leader de ce réveil se nommait William J. Seymour, un jeune noir, fils d’anciens esclaves et sans instruction formelle. Atteint de la variole, il avait perdu un œil et une partie de son visage en portait encore les séquelles. Après avoir dédié sa vie à Jésus, il suivit sa courte formation biblique de quelques semaines en écoutant l’enseignement de Charles F. Parham hors de la salle de classe par la porte entrebâillée, à cause de la ségrégation raciale qui régnait en ce temps.

Combien d’entre nous pensent que Dieu ne peut se servir d’eux à cause de leur passé, de leur rang social ou de leur niveau scolaire ? Pendant que nous célébrerons Pentecôte souvenons-nous que Dieu ne fait point acception de personne. Il cherche encore des vases suffisamment vides pour les remplir de son Esprit de vie, d’amour et de force. Tout comme les premiers disciples ou William Seymour et tant d’autres, Dieu prend les choses folles ou faibles de ce monde pour confondre les sages. Saint-Esprit remplis-nous !

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :