Des disciples à l'image du Christ.

Une délivrance miraculeuse

Par Elisée Lompo

« Jésus Christ est le même, hier, et aujourd’hui, et éternellement » (Heb 13 :8)

Depuis six semaines, il fallait que quelqu’un soutienne le frère Yun pour le moindre déplacement. Il s’était fracturé les pieds en sautant de l’étape pour échapper à son arrestation. Un jour le frère Xu, un aîné dans la foi et codétenu lui suggéra que Dieu voulait qu’il s’enfuie de la prison. Considérant son état de santé et l’état des lieux, Yun n’y prêta pas une grande attention. Mais dans la matinée du 5 Mai 1997, il eut une vision qui lui montrait sa délivrance. Peu après, Dieu lui donna un texte biblique. Encouragé par ces trois instructions, il décida de quitter la prison. Mais avant le grand portail, il fallait franchir trois portes protégées chacune par deux gardes armés, l’un posté à l’intérieur et l’autre à l’extérieur. Aucune des portes ne pouvait s’ouvrir de l’intérieur.

Il était 8 heures du matin. Arrivé à la première porte, le garde ouvrait pour un prisonnier qui était sorti faire le nettoyage. Au même moment le téléphone sonna et le garde courut répondre. Le frère Yun passa. Poursuivant son chemin il trouva que la deuxième porte était ouverte et il entendit une voix lui dire, « va, le Dieu de Pierre est ton Dieu ». Le garde qui se tenait là le fixait du regard mais ne dit pas un mot. A la troisième porte le même scénario se répéta, les deux gardes étaient absents et la porte était ouverte. Il traversa la cours et rencontra d’autres gardes qui ne lui dirent rien. Enfin et chose étrange, il trouva le grand portail qui donnait sur la voie publique grandement ouverte et sans garde !

Aussitôt un taxi l’embarqua vers sa destination. Arrivé, la famille d’accueil lui apprit comment des gens jeûnaient et priaient depuis plus d’une semaine pour lui et ses compagnons, et comment ils avaient été informés au préalable de sa libération par le Seigneur. Ce jour en allant sur une bicyclette vers la cachette qu’ils lui avaient préparée, il se rendit aussi compte d’un autre fait miraculeux : ses jambes avaient été guéries. Sitôt après, qu’il se soit caché, une grande tornade s’abattit sur la région, freinant ainsi la poursuite de ses persécuteurs. Dans la nuit, on annonça son évasion à la télévision et la police, les services secrets et une unité de l’armée furent mobilisés pour le retrouver.

Les autorités communistes chinoises s’employaient à ébranler le frère Yun – un dirigeant de l’église clandestine – par de nombreuses incarcérations et par des tortures. Son seul crime était sa foi en Jésus-Christ et son zèle pour l’évangélisation. Comme avec Pierre dans le texte biblique, il n’y avait aucun moyen de sortir de cette prison de Zhengzhou qui était la plus sécurisée et de laquelle il n’y avait jamais eu d’évasion. Mais Dieu prouva une fois de plus qu’il n’est pas seulement le Dieu des patriarches, des apôtres ou de quelques saints du passé. Il démontra simplement qu’il est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Vous sentez-vous dans une sorte de prison ? Lui seul peut vous en faire sortir.

(Résumé d’un témoignage tiré de The Heavenly Man , by Brother Yun & Paul Halloway, Published by Monarch, London and Park Rapids, 2002)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :