Des disciples à l'image du Christ.

 Par Maxime Ouoba 

« Paul ayant ramassé un tas de broussailles et l’ayant mis au feu, une vipère en sortit par l’effet de la chaleur et s’attacha à sa main. Quand les barbares virent l’animal suspendu à sa main, ils se dirent les uns aux autres: Assurément cet homme est un meurtrier, puisque la Justice n’a pas voulu le laisser vivre, après qu’il a été sauvé de la mer. » (Act 28 :3-4)

Lorsque Paul fut mordu par une vipère, après avoir échappé au naufrage de leur navire, les barbares le traitèrent de meurtrier. Ils étaient persuadés que ce qui était arrivé à Paul n’arrivait qu’aux pécheurs. Cependant Dieu ne laissa pas Paul subir la justice de ces hommes qui s’attendaient à le voir mourir subitement. Dieu justifia son serviteur, et le délivra du venin mortel de la vipère.

La suite du récit montre que ces témoins changèrent d’avis sur le statut de Paul. Ceux qui le prenaient pour un meurtrier, l’élevèrent au statut de dieu après avoir constaté le miracle du véritable Dieu dans sa vie. Aujourd’hui, ceux qui nous entourent ont tendance à médire, à nous mépriser et à nous accuser. Nous devons agir comme l’apôtre, qui ne se préoccupa pas des accusations qui étaient portées contre lui. Il ne considéra pas le fait qu’on le traitait de meurtrier, il se contenta de faire ceci : « Paul secoua l’animal dans le feu ».

N’est-il pas écrit que ceux qui auront cru au Nom du Seigneur Jésus, saisiront des serpents, et qu’il ne leur sera fait aucun mal ? Si nous gardons la foi en ses Paroles, le Seigneur ne permettra pas que nos détracteurs triomphent. C’est ce qu’expérimenta Paul, et je crois que toute promesse du Seigneur qui n’est pas encore accomplie, est en cours d’accomplissement dans la vie de ses héritiers.

Je déclare aussi qu’ils changeront d’avis sur vous, tous ceux qui vous suspectent d’avoir perdu le bon sens, d’être des vendeurs d’illusion, des désespérés, etc. Dieu vous justifiera pour tout ce qui vous arrive. Tout accident, tout incident de votre vie par lequel le diable veut confirmer une suspicion à votre égard tournera en votre faveur. Ceux qui vous accusent, changeront d’avis et reconnaitront que vous êtes nés de Dieu. Faisons nôtre la promesse du Seigneur à l’église de Philadelphie « je les ferai venir se prosterner à tes pieds, et reconnaître que je t’ai aimé ».

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :