Des disciples à l'image du Christ.

Quelle influence ?

Par Elisée Lompo

« Vous êtes la lumière du monde… » (Matth. 4 :14)

Avez-vous déjà pensé au type d’influence que vous exercez sur les autres ? Ou inversement avez-vous pensé à l’influence que les autres ont sur votre langage, votre comportement, votre vie ? Adoniram Judson était un enfant très intelligent. Né d’une famille chrétienne fervente – le père était prédicateur – il avait appris à lire à trois ans et pouvait déjà traduire le Grec à l’âge de douze ans. Admis à l’université à seize ans, ses parents ne pouvaient que se réjouir dans l’espoir d’un bel avenir.

Alors qu’il était à l’université, il se lia d’amitié avec un monsieur du nom de James Eames. C’était un homme sans foi qui prenait plaisir à remettre en cause les miracles de la Bible. Sur l’influence de ce dernier Adoniram renia la foi chrétienne. A la fin de ses brillantes études, il décida de s’éloigner de sa famille pour faire sa vie dans la grande ville. Mais contrairement à ses attentes, il ne trouva pas le succès attendu. Après quelques mésaventures, il s’arrêta un jour dans un village où il prit une chambre dans un motel.

Toute la nuit, il fut dérangé par l’occupant de la chambre voisine. Il pouvait entendre les râles et les gémissements du malade. « Ce dernier était-il prêt à mourir ? » se demandait Adoniram. Le lendemain, il alla aux nouvelles et apprit que le souffrant avait succombé à son mal. Son nom : James Eames. Il comprit que cela ne pouvait être une simple coïncidence. Dieu l’avait amené là pour être témoin de la fin de son ancien ami. Il médita sur l’état de son âme, se tourna vers Dieu et s’engagea plus tard comme missionnaire pionnier en Birmanie.

Contrairement à son ami de jeunesse, quand il mourrait en 1850 ce missionnaire Baptiste avait impacté positivement des milliers de gens : il avait traduit la Bible entière en langue Birmane, écrit un dictionnaire, et contribué à implanté des douzaines d’églises qui avaient touché de nombreuses vies. Quelle est à notre tour l’influence que nous avons sur les autres. Est-elle celle qui contribue à faire douter de Dieu, de sa parole ou celle qui encourage les autres à s’attacher à Dieu ? Est-ce que votre lumière est manifestée ?

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :