Des disciples à l'image du Christ.

A l’autel des parfums

Par Elisée Lompo

« Entrez dans ses portes avec des actions de grâce, dans ses parvis avec des louanges. » (Ps 100 :4)

Dans sa lettre à l’église d’Ephèse, Paul exhorte les chrétiens à faire « toutes sortes de prières ». Nous pouvons donc comprendre qu’il y a plusieurs types de prières qui sont tous importantes pour la vie du croyant. Mais il y a un type de prière qui devrait précéder les autres à savoir l’action de grâce et la louange. En effet, poussé par l’Esprit, le psalmiste déclare, « Entrez dans ses portes avec des actions de grâce, dans ses parvis avec des louanges. » (Ps 100 :4)

Dans le désert, sur instruction de l’Eternel Dieu, Moïse avait construit un tabernacle. Et dans ce lieu on y trouvait différents autels dont celui des parfums qui se trouvait devant le lieu très saint. Entièrement recouvert d’or, il était en forme carrée et portait quatre cornes sur les quatre angles. Deux fois par jour, le souverain sacrificateur devait faire allumer les parfums sur cet autel. Nous avons là un symbole de la louange et de l’adoration que l’Eglise en général et le croyant individuel en particulier doit rendre au Roi des rois.

Contrairement à ce qui avait cours dans l’Ancien Testament, nous n’avons plus besoin d’un intermédiaire qu’il soit appelé pasteur, prêtre, prophète, homme de Dieu ou bishop. Car Dieu a fait de vous et de moi « des sacrificateurs » (Apc 1 :6). Tout comme le souverain sacrificateur entrait dans le lieu très saint en passant par l’autel des parfums, personne ne peut entrer dans la présence glorieuse de Dieu sans l’adoration.

L’adoration ce n’est pas nécessairement les douces mélodies que nous entonnons ou le son des instruments de musique. Elle ne se limite pas non plus à ce que nous appelons culte d’adoration. Elle va plus loin que les mots qui sortent de nos bouches. C’est une attitude du cœur qui reconnaît son indignité humaine et qui s’abaisse devant la grandeur et la majesté divine. L’adoration n’a d’autre centre d’intérêt que la gloire de Dieu comme l’attestent les vingt quatre vieillards et les quatre êtres vivants devant le trône : « Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire et l’honneur et la puissance; car tu as créé toutes choses, et c’est par ta volonté qu’elles existent et qu’elles ont été créées. » (Apc 4 :11) De même, faisons brûler les parfums sur l’autel !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :