Des disciples à l'image du Christ.

Le repas du Seigneur

Par Elisée Lompo

« Ceci est mon corps, qui est rompu pour vous; faites ceci en mémoire de moi. De même, après avoir soupé, il prit la coupe, et dit: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez » (1 Cor. 11 :24-25)

Dans notre monde moderne on entend souvent parler de signature de contrat pour gérer des transactions ou des rapports entre différentes parties. Cette idée n’est pas bien nouvelle. Les peuples anciens pratiquaient ce que l’on appelait les alliances. Pour sceller une alliance, une des pratiques consistait à prendre un repas ensemble. Plusieurs peuples avaient cette pratique bien avant la Torah avec quelques variantes. Et certains d’entre eux buvaient littéralement le sang mêlé des deux parties dans une coupe de vin.

Le sang a toujours joué un rôle primordial dans les alliances de la nation d’Israël. Cependant la Torah leur interdisait formellement d’en consommer. Pour sceller l’alliance de Dieu avec Israël, Moise aspergea le sang de l’animal sacrifié sur le livre de l’alliance et sur le peuple. Aussi une fois par an, le souverain sacrificateur devait entrer dans le lieu très saint du tabernacle pour y asperger sept fois le sang sur l’arche de l’alliance qui contenait différents objets.

A travers l’Ancien Testament on voit plusieurs alliances marquées par le sang et/ou par le repas. Mais le repas le plus important a eu lieu après la révélation des commandements sur le mont Sinaï. Le peuple ratifia son alliance avec Dieu en déclarant, « nous ferons tout ce que l’Eternel a dit ». Immédiatement, Moise alla sur la montagne avec les anciens du peuple. Après avoir vu la gloire de Dieu, « ils mangèrent et burent » dit la Bible.

Qu’en est-il de nous aujourd’hui ? Jésus avant de quitter cette terre a institué un repas particulier pour tous ceux qui voudraient le suivre. On l’appelle communément ‘communion’ ou ‘repas du Seigneur’. Il représente le corps et le sang du Seigneur qui établit la nouvelle alliance avec Dieu établie à la croix du calvaire. Peut-être que vous avez déjà pris part à cette table. Mais au-delà de ce rituel, avez-vous été toujours conséquent pour dire comme les Israélites « je m’engage à mettre en application toutes les stipulations de cette alliance avec Dieu » ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :