Des disciples à l'image du Christ.

Articles tagués ‘dirigeant serviteur’

Diriger avec un coeur de serviteur

Par Howard Young

Les attitudes du dirigeant serviteur

La position de leader confère souvent à celui à qui elle est confiée plus de pouvoir qu’on ne le réalise. Les tentations subtiles du pouvoir et de la position d’autorité conduisirent les leaders du premier siècle à exhorter les leaders en devenir à vivre dans l’humilité et dans un véritable esprit de service. S’adressant à ses collègues, l’apôtre Pierre énumère les attitudes requises chez un dirigeant serviteur. Le dirigeant au sens biblique ne se souciera pas tant du pouvoir inhérent à sa fonction qu’à s’attacher à démontrer une réelle préoccupation pour le bien des autres en les servant avec tendresse, reflétant ainsi l’esprit et les attitudes de Christ. En substance, les leaders-serviteurs sont des bergers appelés à veiller, protéger et nourrir avec amour ceux dont la charge leur est confiée. Si besoin est, ils doivent ainsi être prêts à souffrir et mourir pour le bien de leur troupeau (1 Pierre 5 : 2-4).

Le dirigeant serviteur équipe les autres

Le dirigeant serviteur est désintéressé et refuse de se complaire dans l’autorité que lui confère sa fonction ; il cherche plutôt à équiper et qualifier les autres en vue du service. Il ne brime pas les gens capables de par son insécurité. Affranchi par la pensée qui était en Christ, ce serviteur n’est heureux que lorsqu’il voit les autres s’épanouir. Sa passion consiste à vouloir susciter d’autres serviteurs ; il aspire à contribuer à les former et à les voir lancés dans les projets de Dieu pour leur vie, exprimant ainsi la richesse du ministère chrétien dans un réel esprit de service.

Le dirigeant serviteur développe des églises au cœur de serviteur. Ceux qui entretiennent un tel état d’esprit découvrent la joie extraordinaire de développer et d’encourager la diversité qui existe au sein du corps de Christ. Avec le temps, cette pratique productive consistant à développer les croyants dans une telle mentalité deviendra le fondement même d’une église au cœur de serviteur.

Les serviteurs engendrent des serviteurs.

Voyez l’exemple de Jésus et des 7 douze hommes qu’il choisit pour les avoir avec lui. Ce groupe était constitué de la plus grande diversité. Cette diversité a contribué au leadership qui allait façonner l’église primitive selon le même esprit que Jésus avait développé chez les disciples. Ils ont enseigné ce que Jésus leur avait enseigné tout en le démontrant aux autres par leur exemple. C’est ainsi que l’église primitive est devenue une église au cœur de serviteur.

Cet esprit de service qui animait ses dirigeants a fait de l’église primitive une communauté exceptionnelle pour son temps. Dans le souci de continuer sur la lancée de la vision communiquée par Jésus d’une communauté à la foi vivante, l’église primitive a su accueillir et entourer tous ceux qui avaient besoin de son aide. Les premiers serviteurs furent les apôtres et les leaders de l’église. C’est ainsi qu’ils ont suscité une église au cœur de serviteur. Contrairement aux normes de la culture ambiante, l’église devint un lieu où les barrières sociales et culturelles furent dépassées, et où les gens apprenaient à s’aimer et servir les autres sans distinction de personne (Jacques 2 : 5-9, 14-18 ; Romains 12 : 7-10). Les exclus et les démunis ont trouvé un foyer dans l’église. Les responsables étaient sensibles et attentifs aux besoins de leur entourage (Actes 6).

Extrait de Enrichment Journal, Printemps 2003

 

 

Publicités

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :