Des disciples à l'image du Christ.

Articles tagués ‘fonction du croyant’

Votre fonction : sacrificateur

Par Elisée Lompo

« (Jésus)… a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père » (Apc 1 :6)

Le 31 Octobre 1557, le prêtre catholique romain Martin Luther affichait sur la porte de l’église de Wittenberg ses quatre vingt quinze thèses à travers lesquelles il s’insurgeait contre certaines pratiques qui prévalaient dans le Christianisme du Moyen-âge. En dehors du rejet de la papauté, il luttait entre autres contre l’idée selon laquelle la vie présente et future d’un individu puisse être contrôlée par le sacerdoce d’un groupe restreint. Il croyait, de même que d’autres réformateurs de renom comme Jean Calvin, au sacerdoce de tous les croyants en Jésus.

Aujourd’hui que se passe-t-il dans plusieurs milieux chrétiens issus de la Réforme, malgré la reconnaissance théorique de cette doctrine biblique ? L’église protestante dans ses multiples démembrements évangéliques semble avoir ses papes et ses prêtes qui prétendent être les médiateurs entre le chrétien laïc et Dieu. Ainsi, certains prédicateurs n’hésitent pas à user de la manipulation pour réclamer des biens à des fidèles naïfs qui veulent se voir accorder une faveur divine !

Dans la vision qui fut accordée à l’apôtre Jean, il y a une vérité fondamentale qui ressort dans l’introduction. En nous délivrant de nos péchés par son sang, Jésus a fait de nous des sacrificateurs (prêtres). Et comme le soutient également Pierre dans sa première épître, la prêtrise n’est plus réservée à quelques individus. Maintenant c’est l’affaire de tous les chrétiens ordinaires. Vous n’avez donc plus besoin d’intermédiaire car Christ seul est le médiateur et le chemin qui mène au Père.

Dans cette fonction de sacrificateur, vous avez la possibilité de vous approcher librement du Dieu de toute grâce. Mais il s’agit aussi d’un appel à servir Dieu et à servir les autres. Dans beaucoup d’églises, les chrétiens sont relégués au rang de spectateurs. Car on les a fait croire que seule une minorité est appelée à servir. Imaginez un instant que tous les membres soient actifs en utilisant les talents que Dieu leur a accordés. Quelle grande force en mouvement ce serait!

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :