Des disciples à l'image du Christ.

Articles tagués ‘Joseph’

La piété: un exercice

Par Elisée Lompo

« Exerce-toi à la piété; car l’exercice corporel est utile à peu de chose, tandis que la piété est utile à tout, ayant la promesse de la vie présente et de celle qui est à venir. » (1 Tim 4 :8)

Dans sa lettre pastorale, l’apôtre Paul prend un peu de temps pour attirer l’attention du jeune Timothée sur la conduite du disciple de Jésus-Christ. Il reconnaît qu’avec le temps, la pression deviendra de plus en plus forte sur le chrétien de sorte que plusieurs auront tendance à s’éloigner du saint enseignement de l’Evangile. C’est pourquoi il recommande de faire la différence, et cette recommandation est adressée à chacun de nous aujourd’hui.

Toutefois il ne s’arrête pas là. Car comment peut-on faire la différence dans ce monde impie et enclin au mal ? Comment éviter la déchéance morale et spirituelle ? L’apôtre répond à ces multiples questions en disant : « exerce-toi à la piété ». Par là nous comprenons deux choses importantes. La première c’est que nul n’est à l’abri du péché. La deuxième c’est que la piété n’est pas innée ou ne nous vient pas automatiquement. Qui que vous soyez et quels que soient vos titres ou fonctions, vous devez apprendre à vous exercer à la piété.

Tout exercice demande de la volonté, de la persévérance. Les athlètes des différentes disciplines sont là pour nous le prouver. Dans la Bible, Joseph est un bel exemple de l’exercice de la piété. Jeune et beau, le regard de la femme de Potiphar son maître se posa sur lui au point qu’elle l’invita à coucher avec elle. Il opposa un premier refus, mais elle revint la charge. Il continua à refuser jusqu’au jour où il fut obligé de fuir en abandonnant son vêtement. Il avait donc continué à s’exercer à la piété en dépit de tout.

La piété consiste à plaire à Dieu à tout point de vue en obéissant à ses instructions. Elle ne s’obtient pas automatiquement par la prière, l’imposition des mains ou par une parole prophétique. Comme tout exercice physique, elle demande des efforts de notre part. Il nous revient donc, grâce à l’Esprit de Dieu qui habite en nous, de choisir de marcher sur les traces de Joseph en continuant à dire non à la convoitise des yeux, à la convoitise de la chair et à l’orgueil de la vie. Car la piété est véritablement un exercice.

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :