Des disciples à l'image du Christ.

Articles tagués ‘l’Eternel est mon berger’

Oint du Saint-Esprit

Par Jean Marie Benishay

« Le Seigneur est mon Berger…Tu oins d’huile ma tête… » (Psaumes 23:1-5)

En l’an 2004 j’étais membre d’une équipe d’expédition dans la forêt tropicale africaine. Tôt le matin, après une longue nuit dans un village, nous avions décidé de commencer la journée avec du café au miel naturel, don du chef du village. Ce que ne nous savions pas, c’est qu’il y avait une niche d’abeilles sur l’un des arbres qui entourent le village. En moins de cinq minutes, nous étions envahis et menacés. A cet instant, l’un de nous sorti de son sac-à-dos un flacon d’une solution anti-insectes qu’il vaporisa tout autour de nous. Comme poussées par un vent violent, toutes les abeilles diparurent immédiatement.

Le roi David, jadis berger, connaissait très bien l’importance de l’onction d’huile sur la brebis. En effet, la brebis n’a pas un système de défense personnelle. Elle ne sait ni faire marche en arrière, ni éloigner les insectes, encore moins les empêcher de rentrer dans ses narines. Par conséquent, certains insectes comme la mouche peuvent habiter dans ses narines, y pondre leurs œufs et créer des infections qui peuvent atteindre le cerveau. A ce point, la brebis commence à heurter sa tète contre un arbre ou un mur dans le but de se débarrasser de ce qui la tourmente. Ces moments de tourments ont pour la plupart conduit à la mort par hémorragie dans son cerveau.

Ainsi, en faisant allusion à l’huile, le roi David pense à tout ce qui peut affecter ses pensées et le détruire de l’intérieur soit en le poussant à prendre des mauvaises décisions soit en développant en lui des mauvaises convictions en ce qui concerne lui-même, les personnes qui lui sont chères ou tout simplement en ce qui concerne la vie en général.

La Bible nous montre que les enfants d’Israël avaient passé quarante années dans le désert parce qu’ils avaient remplacé la promesse de Dieu par les mauvaises convictions. Il est écrit, « Nous ne pouvons pas monter contre ce peuple, car il est plus fort que nous. Et ils décrièrent devant les enfants d’Israël le pays qu’ils avaient exploré. Ils dirent: Le pays que nous avons parcouru, pour l’explorer, est un pays qui dévore ses habitants; tous ceux que nous y avons vus sont des hommes d’une haute taille; et nous y avons vu les géants, enfants d’Anak, de la race des géants: nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles. » (Nombres 13 :31-33)

Bien-aimé(e), le diable appelé le Malin ne vient pas souvent vers nous avec sa nature diabolique. Mais il le fait chaque jour par les mensonges avec lesquels il cherche à convaincre nos consciences ; mensonges du genre, « Dieu est fâché contre moi, c’est la raison pour laquelle telle ou telle autre chose ne marche pas dans ma vie », ou, « Je n’ai pas reçu la grâce qu’ont les autres à cause de mes parents ou à cause de mon passé. Je ne pourrais donc pas réussir dans la vie », ou encore, « Il (elle) a dit ou fait cela parce qu’il veut me faire du mal. Je dois me protéger contre lui (elle) » etc. Son but est de détourner notre attention de l’huile. Or, dans la Bible, l’huile est l’un des symboles du Saint-Esprit sur qui Jésus-Christ avait dit, « Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. » (Jean 16 :13).

La connaissance de la vérité, c’est-à-dire Parole écrite (La Bible) et la Parole révélée par le Saint-Esprit (Rhema), est le secret de la victoire sur les mensonges destructeurs de notre adversaire. Si la Bible ne peut nous dire quel chemin prendre pour aller au travail ou comment considérer l’attitude de notre plus proche ami, le Saint-Esprit le fera pour que nous ne tombions pas dans la fausse interprétation ou la mauvaise décision qui conduirait à notre propre destruction.

L’huile est déjà sur nos têtes et notre adversaire le sait. Mais sommes-nous conscients de cela ?

 

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :