Des disciples à l'image du Christ.

Articles tagués ‘mauvais désir’

Tombe cherche preneur

Par Elisée Lompo

« Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu… Faites donc mourir les membres qui sont sur la terre, l’impudicité, l’impureté, les passions, les mauvais désirs, et la cupidité, qui est une idolâtrie » (Col 3: 3,5).

Bamba était tout ébahi. Il avait du mal à croire à la proposition qu’on lui faisait. Le monsieur qu’il avait devant lui essayait de lui vendre un morceau de terre dans un cimetière afin de préparer sa dernière demeure. En plus de cela il avait un catalogue de cercueils, le tout à bon prix selon le vendeur. Bamba pouvait à peine dissimuler sa gêne. En fait, c’était un choc culturel pour lui. Et en plus il ne voulait certainement pas penser à la mort, encore moins à la sienne.

Il faut dire que Bamba n’est pas le seul à se comporter de la sorte face à ce sujet. Pour beaucoup d’entre nous, il n’est pas question de visionner notre propre mort même si nous savons qu’elle est inévitable. Mais la parole de Dieu nous invite à prendre en considération la réalité de notre mort. Nous ne pouvons pas mener une vie chrétienne qui plaît véritablement à Dieu si nous ne passons pas par là. Il n’est pas possible d’avoir une vie de victoire sur le monde, sur la chair si nous ne passons pas par la mort.

Mais rassurez-vous, car il ne s’agit pas de la mort qui vous envoie au cimetière de la ville. Toutefois, elle est tout de même réelle. Avez-vous déjà observé de près un cadavre ? Une des caractéristiques d’un homme mort, c’est qu’il n’est plus sensible à son environnement. En aucun cas il ne réagit au bruit, aux injures ou à tout ce qui se passe autour de lui. S’il est vrai que nous sommes morts avec Christ, il nous faut reconnaître que nous manquons bien souvent de le traduire dans nos réalités quotidiennes.

C’est dans ce sens que l’apôtre exhorte les croyants à ne pas rester passifs mais à devenir proactifs. En réalisant notre position et notre état en Christ, nous devons dire non aux choses qui essaient de dominer sur nous. Etes-vous morts ou vivants ? Quelle est votre attitude lorsque vous êtes incompris, critiqué ou sous-estimé ? Quelle est votre réaction face à l’impureté, à la cupidité et à l’idolâtrie ? Si le ‘moi’ est encore vivant, alors n’hésitez pas à prévoir la tombe et le cercueil. Car c’est le chemin du véritable disciple de Jésus-Christ.

 

Publicités

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :