Des disciples à l'image du Christ.

Articles tagués ‘Néhémie le bâtisseur’

Un moteur du changement

Elisée Lompo

« Ils me répondirent: Ceux qui sont restés de la captivité sont là dans la province, au comble du malheur et de l’opprobre; les murailles de Jérusalem sont en ruines, et ses portes sont consumées par le feu. Lorsque j’entendis ces choses, je m’assis, je pleurai, et je fus plusieurs jours dans la désolation. Je jeûnai et je priai devant le Dieu des cieux » (Neh 1 :3-4)

Vous est-il déjà arrivé d’être profondément touché par la condition sociale, économique ou spirituelle d’un groupe de gens ou d’un individu ? Ce peut être les démunis, les orphelins, les prostituées, les hommes d’affaire, les missionnaires indigènes, l’implantation des églises, etc ? Un désir vous monte dans le cœur appelant à voir un changement. Généralement que faisons-nous ? Aller directement sur le terrain, chercher des partenaires, ou rechercher des fonds ? Toutes ces choses sont normales et doivent avoir leur place.

Mais Néhémie nous montre la voie royale et primordiale. Selon les informateurs, ceux qui étaient restés de la captivité étaient dans la misère et le malheur et les murailles de Jérusalem étaient en ruine. Avant la recherche des collaborateurs, des soutiens matériels et financiers et des stratégies d’implémentation, Néhémie eut d’abord et avant tout recours à la prière. Il reconnaissait ainsi non seulement la grandeur de la tâche mais aussi les limites objectives de l’homme pour changer cette situation.

Il souhaitait vivement un changement dans la vie de son peuple. Mais que pouvait-il faire ? Il n’était qu’un simple serviteur du roi sans aucun moyen de pression ou d’intervention. Conscient de son incapacité, il décida de s’approcher de celui qui est le Maître absolu du changement : Dieu. En le faisant, il n’avait nullement l’ambition de devenir un champion d’une cause, ou de se trouver un titre qui lui permette de redorer son C.V ou de rendre ses cartes de visite plus attrayantes. Il recherchait simplement l’intervention divine.

Avant de devenir un agent du changement, Néhémie est d’abord devenu un intercesseur. Nous devons nous rendre compte que quelle que soit notre bonne volonté, notre fardeau ou les moyens dont nous disposons, nous ne pourrons jamais apporter un changement durable et qualificatif à une situation encore moins transformer un individu. Seul Dieu peut le faire en collaboration avec des hommes et des femmes qui acceptent d’intercéder. Car la prière est véritablement un moteur du changement à la manière de Dieu.

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :