Des disciples à l'image du Christ.

Articles tagués ‘Noel’

Que faut-il faire?

Par Elisée Lompo
« … L’ange Gabriel fut envoyé par Dieu … auprès d’une vierge fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph. Le nom de la vierge était Marie. » (Luc 1 :26-27)
« Non, tu ne peux me faire ça » se dit la jeune fille après avoir entendu les propos de l’ange. Pourquoi avoir décidé de venir maintenant, se demanda-t-elle. Si tu m’avais dit cela bien plus tôt, je n’aurais eu aucun problème ! Maintenant tu me mets dans une posture difficile parce que ma famille et moi avons déjà donné notre parole d’honneur à Joseph. Eh oui, je suis bel et bien fiancée comme tu le sais déjà. Que faut-il donc faire ?
Avez-vous déjà été dans une situation où vous avez eu l’impression que Dieu vous demandait l’impossible ? Si vous ne l’avez pas encore expérimenté, alors préparez-vous. Et si vous l’avez déjà vécu, ne vous frottez pas les mains bien vite car cela se répétera certainement selon les desseins de Dieu. En effet, pour réaliser sa volonté ici-bas, Dieu se permet quelquefois d’interrompre momentanément ou indéfiniment nos plans et projets personnels pour s’occuper des siens.
Marie et Joseph avaient déjà fait des arrangements, se préparant à entrer dans les liens du mariage. C’est à ce moment que Dieu décida de confier une mission fondamentale à Marie, à savoir donner naissance au Messie promis. Que faut-il faire dans une situation semblable ? Vous avez déjà planifié vos dépenses et subitement vous sentez que Dieu vous demande de venir financièrement en aide à quelqu’un ou à une cause. Vous avez un rêve pour votre vie et vous vous battez pour le réaliser. Mais voilà que Dieu vous demande de changer de direction ou de tout laisser pour une autre vocation.
Tout disciple de Jésus qui veut vivre selon Dieu devra faire face un jour ou l’autre à des interruptions divines. C’est un moment où l’on doit faire un choix. Ce choix est souvent difficile parce que nous avons tendance à vouloir faire plaisir à nous-mêmes, à notre entourage ou parce que nous avons la crainte des hommes. Toutefois sachons que Dieu n’envoie pas ces interruptions pour nous faire du mal, mais c’est tout le contraire. Que faut-il donc faire ? Obéissons simplement à la directive divine en disant comme Marie, « je suis ton serviteur/ta servante ». D’ailleurs ne l’appelons-nous pas Seigneur ?

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :