Des disciples à l'image du Christ.

Articles tagués ‘vivre par la foi’

Tu peux

Par Jean Marie Benishay

« C’est par la foi que… » (Heb. 11)

C’est par la foi que…” est l’introduction que la Bible donne lorsqu’elle parle des héros dont les noms sont repris dans le chapitre 11 de l’Epître aux Hébreux. Dans ma méditation sur le sens de cette introduction, je me suis demandé s’il était nécessaire de présenter la foi comme étant la “force” par laquelle ces hommes et femmes ont réalisé des actions surnaturelles. Oui, l’auteur de l’Epître aux Hébreux, inspiré par le Saint-Esprit a apporté la lumière dont nous avons besoin aujourd’hui pour comprendre le secret derrière les œuvres surnaturelles accomplies pendant les temps de l’ancienne alliance.

Il y a ce que l’on appelle la loi de la première mention. Cette loi nous appelle à faire attention à la chronologie dans la mention de faits, des termes et des mots dans les Ecritures. Dans le chapitre 11 de l’Epître aux Hébreux, la foi est mentionnée avant les œuvres accomplies par les héros. Par exemple, il est écrit, “C’est par la foi que Noé … construisit une arche pour sauver sa famille” (Hébreux 11:7). Aussi, “C’est par la foi qu’Abraham, lors de sa vocation, obéit et partit pour un lieu qu’il devait recevoir en héritage, et qu’il partit sans savoir où il allait” (Hébreux 11:8). Pour chaque cas mentionné dans ce chapitre, le héro se trouve dans un environnement où ses efforts naturels ne peuvent en aucun cas produire les résultats dont nous parlent les Ecritures.

Remarquons que le chapitre 11 du livre d’Hébreux ne reprend que les exploits réalisés par la foi. Pourtant, ces héros n’ont pas été parfaits pendant leur vie sur cette terre. Parmi eux certains ont douté de Dieu, d’autres ont triché et menti, assassiné et commis l’adultère. Bref, ils ont été des hommes comme nous, remplis de toutes sortes de faiblesses. Mais c’est la foi en leur Dieu qui a fait d’eux des hommes et femmes justes devant Dieu, pas leurs œuvres ou leurs sacrifices.

Il y a quelque temps j’ai entendu un prédicateur déclarer ce qui suit: “vous devez prouver à Dieu que vous êtes capables de faire ce qu’Il attend de vous”. Si les héros d’Hébreux 11 devaient d’abord prouver à Dieu qu’ils étaient à mesure de faire l’œuvre de Dieu, aucun n’aurait réussi à faire des exploits. Leur réussite a été dans le fait de reconnaître qu’ils n’étaient capables d’aucune bonne œuvre sans Dieu. C’est en reconnaissant leurs incapacités et faiblesses qu’ils avaient ouvert la porte aux actions divines dans leurs vies.

Bien-aimé(e), il est facile de nous focaliser sur ce que nous sommes capables de faire parce que telles sont les prédications et les messages que nous communiquent l’église et la société dans laquelle nous vivons. Ce qui arrive dans ce cas, c’est que certains chrétiens fournissent des efforts énormes pour maintenir l’apparence de la réussite spirituelle et matérielle. A la fin de la journée, le temps d’épuisement finit par les rattraper et leur suggérer de se réfugier dans l’alcool, dans la drogue ou dans d’autres formes d’évasions dont ils ne parlent jamais à personne. Que des vies détruites, des familles disloquées, des carrières interrompues, des ambitions abandonnées à cause du poids des efforts qui s’épuisent avec le temps!

Les mensonges du diable qui poussent l’homme à compter sur ses capacités pour changer les choses autour de lui ont pour but de détruire, de voler et de tuer. Mais la simplicité de l’Evangile, c’est-à-dire la justification par la foi en Jésus-Christ, c’est la vie abondante.

 

 

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :