Des disciples à l'image du Christ.

Articles tagués ‘application de la parole de Dieu’

Faites ce que vous dites !

Par Elisée Lompo

« Toi donc, qui enseignes les autres, tu ne t’enseignes pas toi-même! Toi qui prêches de ne pas dérober, tu dérobes! Toi qui dis de ne pas commettre d’adultère, tu commets l’adultère! Toi qui as en abomination les idoles, tu commets des sacrilèges! (Rom. 2:21-22)

Je me souviens encore de la scène suivante qui a eu lieu il y a quelques années : « Papa, … verre, … mettre verre ! ». C’est ainsi que mon garçonnet balbutiait en essayant de me transmettre son message. Ce ne fut pas long pour que je comprenne la leçon. Je venais de lui interdire formellement de boire le jus directement de la bouteille. J’avais essayé de lui faire comprendre qu’il faut toujours se servir dans un verre avant de boire. Et voilà qu’une demi-heure après, j’avais moi-même la bouteille à la bouche ! Avec ses quelques mots décousus, je l’avais bien compris et je ne pus m’empêcher de sourire.

Aujourd’hui, l’une des grandes barrières qui empêche ceux qui ne connaissent pas Christ de répondre favorablement à l’Evangile, c’est bien nous. Nous qui chantons à gorge déployée, nous qui prions à fendre les cieux, nous qui portons toutes sortes de gadgets pour exprimer notre foi, nous qui prenons la Bible comme référence ! Les chrétiens d’aujourd’hui, inspirent-ils encore la même confiance dans nos pays que les chrétiens d’il y a trente ou quarante ans ?

L’apôtre reprochait aux chrétiens de Rome des choses qui s’appliquent aussi à nous. Ces chrétiens apparemment tout en dénonçant le péché et les maux qui minaient la société à savoir le vol, l’adultère, l’idolâtrie, etc., pratiquaient les mêmes choses. Alors comment leur témoignage pouvait-il rayonner au point d’amener les autres à Dieu ? L’épître recommandait donc une révision de leur comportement pour mettre en pratique ce qu’ils proclamaient tout haut.

Au lieu de toujours égrener le chapelet de griefs que nous retenons nous-mêmes contre l’Eglise, posons-nous cette question toute personnelle : qu’est-ce qui dans mes actes et attitude donne un mauvais témoignage ou pourrait véhiculer une mauvaise perception du Christianisme ? Sondons-nous chacun dans la présence du Seigneur. Ensuite, attelons-nous à simplement vivre ce que nous proclamons.

 

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :