Des disciples à l'image du Christ.

Par Maxime Ouoba

« Ainsi donc, frères, nous sommes débiteurs, non pas à la chair pour vivre selon la chair » (Rom. 8 :12)

Chez nous, lorsque quelqu’un vous embête sans raison, l’on réagit souvent en lui posant une question : « est-ce que je te dois ? » J’ai eu l’envie de poser cette même question à ma chair, lorsque j’ai lu ce matin ce que l’apôtre Paul nous dit dans Romains 8 :12 « nous ne sommes point redevable à la chair pour vivre selon la chair ».

Si je vis selon la chair, c’est que je suis redevable à la chair. Autrement dit, si la chair me tyrannise, c’est que je lui dois. Et si je suis redevable à la chair, je serai esclave de la chair puisque le sage Salomon également dit ceci : celui qui emprunte est esclave de celui qui prête.

Alors question : en quoi suis-je redevable à la chair ?

Réponse : si la chair satisfait mes désirs, je suis redevable à la chair.

Distinguons à présent deux cas. Il y a d’une part celui qui satisfait les désirs de la chair et d’autre part celui dont la chair satisfait les désirs. Le premier vit pour la chair et le second vit par la chair. Le païen qui ne connaît pas Dieu a des désirs charnels et il les satisfait par des moyens charnels.

Le chrétien charnel vit par la chair, car il a des désirs en accord avec la parole de Dieu, seulement il utilise des moyens charnels pour satisfaire ses désirs. C’est le chrétien pour qui la fin justifie les moyens. Il ne doit pas en être ainsi de nous.

Le véritable enfant de Dieu n’a que des désirs en accord avec la volonté de Dieu. Et mieux encore, ce disciple de Christ a pour principe de n’utiliser que des moyens spirituels pour satisfaire les désirs de son cœur. Que ce soit pour remplir son ministère, pour se marier, pour travailler, pour vivre en société, il désire ce qui est utile à son intimité avec Dieu, et lorsqu’il veut satisfaire ses désirs, il a pour conseiller stratégique le Saint Esprit. Il s’agit de celui qui met en pratique le Psaumes 37 :4 : « Fais de l’Eternel tes délices, et il te donnera ce que ton cœur désire ».

Si nous avons des visions en accord avec la parole de Dieu, ne cherchons pas des provisions par des méthodes contradictoires.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :