Des disciples à l'image du Christ.

Tenez donc ferme!

Par Jean Marie Benishay

Tenez donc ferme: ayez à vos reins la vérité pour ceinture; revêtez la cuirasse de la justice; (Ephésiens 6 :14)

Trois points sont importants pour notre méditation de ce jour.

  1. Tenez donc ferme !

Le langage de Paul est impératif. Il sous-entend que les chrétiens d’Ephèse avaient reçu de sa part, des révélations et enseignements suffisants pour comprendre le secret de la résistance face au diable. Autrement dit, dans les passages précédents, Paul avait pris soin de révéler à ces chrétiens la véritable menace qui vient du diable et la solution de Dieu pour la victoire. Cela étant, pour eux la vie de victoire était devenue une obligation qui donne gloire à Dieu.

  1. Ayez à vos reins la vérité pour ceinture.

N’est-il pas étonnant que la description de l’habillement commence par la ceinture ? Ce détail est important en ce sens que la ceinture dont il est question dans ce passage fait référence à la personne de Jésus-Christ et à l’œuvre qu’Il avait accomplie en faveur de ceux qui lui appartiennent.

Parlant aux disciples, Jésus s’était présenté comme étant la Vérité. A ce titre, Il est celui qui rend réellement libre de toutes les chaînes du diable et de son gouvernement (Jean 8 :32). La présence de Jésus dans la vie du chrétien (Apocalypse 3 :20) fait de celui-ci l’habitation de l’Esprit de Dieu (1 Corinthiens 6 :19-20), le fait participer a la gloire de Dieu (Colossiens 1 : 27b) et le rend pareil à Jésus-Christ, son Seigneur (1 Jean 4 :17). Or, Jésus est le Seul à avoir vaincu le diable en revenant de la mort avec un corps glorifié que le diable ne peut, en aucun cas, détruire. Si donc le chrétien prend conscience de la présence réelle de Jésus dans sa vie et qu’il comprend les implications de cette présence, il sera très difficile au diable de l’entrainer dans ses ruses et luttes.

  1. Revêtez la cuirasse de la justice!

La cuirasse est la partie de l’armure qui protège la poitrine ; et donc le cœur et l’abdomen du soldat. Dans le contexte de la période historique, il fallait nécessairement protéger le buste et l’abdomen qui sont les parties les plus vulnérables du corps humain. En effet, un soldat pouvait survivre de ses blessures aussi longtemps qu’elles étaient limitées au niveau de ses aux bras ou de ses jambes. La cuirasse était donc une arme défensive importante pour la survie du soldat. C’est la raison pour laquelle elle était faite en métal solide ou en cuivre.

La justice dans le contexte de ce passage fait référence au don de la justification reçu de Dieu, qui n’est pas le fruit des efforts humains pour plaire à Dieu, mais qui est le résultat de l’obéissance de Jésus à la volonté du Père en faveur de l’homme (Romains 5 :17). Se revêtir de la cuirasse de la justice est donc le fait de recevoir cette justice par la foi et d’en faire la pensée maîtresse capable de résister contre les ruses du diable. Car, le diable connaît les bénédictions que Dieu a prévues pour le juste et les malédictions attachées à l’injuste. Il fera donc tout ce qui est à son pouvoir afin que le chrétien n’arrive pas à croire au don de la justification qui lui donne accès à la provision de Dieu.

Bien-aimé(e), comme tu le sais déjà, les ruses et les luttes du diable sont principalement orientées contre la connaissance qui te rend libre de toute domination. C’est la raison pour laquelle il t’arrive de prier sans vraiment croire que Dieu va intervenir en ta faveur. C’est aussi la raison pour laquelle tu n’arrives pas avoir une pensée positive ou une pensée de victoire en ce qui concerne certaines situations dans ta vie.

Ma mission de ce jour est de t’informer que la vérité rend libre de tout contrôle du diable. Cette vérité c’est Jésus dans ta vie et l’œuvre qu’Il a déjà accomplie en ta faveur. La seule présence de Jésus dans ta vie doit produire l’assurance de ton invincibilité face au diable. En plus, aussi longtemps que dans ton cœur et dans ta pensée, tu crois à la justification et non à la condamnation (Romains 8 :1), le diable ne réussira pas à investir le découragement en toi, chaque fois qu’il t’arriverait de « tomber ».

La justification n’est pas le fruit de tes efforts, elle ne peut donc être détruite ou ôtée par tes faiblesses.

La connaissance est le secret de la fermeté face aux ruses et luttes du diable.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :