Des disciples à l'image du Christ.

Par Elisée Lompo

« Ne crains point, fille de Sion; voici, ton roi vient, assis sur le petit d’une ânesse. » (Jean 12 :13)

L’année dernière un homme a retenu l’attention de plusieurs médias. A l’occasion 50ème anniversaire de l’indépendance de son pays et qui était à la fois son 50ème anniversaire de naissance, il annonça publiquement que son pays changeait désormais de nom. En fait, il fait partie des rares personnes dans le monde à pouvoir prendre une telle décision. Il s’agit du roi Mswati III du Swaziland. Désormais son pays s’appelle eSwatini pour éviter la confusion avec Switzerland (Suisse) par la seule volonté roi !

S’il y a une chose qui semble de plus en plus ignorée dans la chrétienté d’aujourd’hui c’est bien la royauté de notre bien-aimé Sauveur Jésus-Christ. Nous connaissons bien le Jésus qui fait des miracles. Lorsque nous avons le dos au mur, c’est à lui nous crions. Nous connaissons le Jésus qui guérit et nous faisons appel à lui toutes les fois que la maladie frappe à la porte. Le Jésus qui sauve, bien sûr que nous le connaissons puisque c’est grâce à lui seul que nous sécurisons l’au-delà. Toutes ces choses sont bonnes et ne sont point à abandonner.

Jésus est certes tout cela, mais la Bible nous présente aussi un autre aspect de Jésus. Le prophète Zacharie avait annoncé Jésus comme étant le roi environ 500 ans à l’avance et c’est ce que le peuple répétait lorsqu’il a quitté Béthanie pour entrer à Jérusalem. Plus tard dans cette ville appelée la ville du grand roi (Ps 48 :2) il fut rejeté et cloué à une croix. A Béthanie il était célébré et appelé roi à cause de ses hauts faits notamment la résurrection de Lazarre. Mais ce langage est resté vide de sens puisqu’ils ne l’ont pas accompagné d’actions.

Cette semaine plusieurs ont entrepris de commémorer Jésus à travers la méditation, le jeûne ou la pénitence ou par des activités spéciales. Mais lorsque ce temps de commémoration aura pris fin, qui dirigera votre vie ? Le règne de Dieu est-il effectif dans votre vie ? La volonté du roi Mswati III est devenue une réalité car ses constituants s’y sont soumis. Beaucoup de fois, nous reconnaissons la seigneurie de Jésus seulement à travers nos chants et nos prières. Car nous continuons à mener nos vies comme bon nous semble. Le roi est-il véritablement votre roi ? Avant de répondre écoutez ce qu’il dit : « Pourquoi m’appelezvous Seigneur, Seigneur! et ne faites-vous pas ce que je dis? » (Luc 6 : 46)

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :